Tentative éphémère et provisoire, à partir de ma seule petite expérience de vie,

de relater « la question de l'Homme » sous l'angle de « la spiritualité »,

telle qu'elle n'a cessé de voyager en moi de l'aube jusqu'au couchant

-------


" Les gens sont comme des vitraux. Ils brillent tant qu'il fait soleil, mais, quand vient l'obscurité, leur beauté n'apparaît que s'ils sont illuminés de l'intérieur." — Elisabeth Kubler-Ross

"« De même qu'il y a un objet matériel derrière chaque sensation, de même y a-t-il une réalité métaphysique derrière tout ce que l'expérience humaine nous propose comme réel. » - Max Planck.

« Une force qui est, qui ne peut pas être seulement de nous, mais qui ne peut pas être sans nous. Cela c’est de Dieu. - Mais je ne sais absolument rien de Dieu je sais seulement qu’il y a quelque chose en moi qui monte. C’est une trace, un chemin, un parcours toujours nouveau. » - Marcel Légaut

samedi 27 avril 2013

47 — De l'utile grande solitude


À mesure que j'avance sur le chemin que je tente modestement de relater ici, plus je me ressens dans une solitude grandissante qui pourrait confiner à l'isolement. En même temps, j'ai le sentiment de ne pas avoir d'autre choix. Mes recherches de rapprochement timide avec quelques « auteurs chrétiens » finissent très vite par me hérisser le poil, tant je retrouve ce jargonnage pénible du vocabulaire théologique et/ou liturgique que je trouve totalement creux, vide de contenu trois fois sur quatre. L'étalage constant de phrases toutes faites, rabâchées, recuites, usées jusqu'à la corde.